Communiqué: Nous sommes toutes et tous Mohcine Fikri !


aluaAl Hoceima, Maroc : Le 28 octobre 2016, Mohcine Fikri, jeune vendeur de poisson de 31 ans, est mort broyé dans un camion-benne, alors qu’il contestait la saisie de sa marchandise et sa destruction par les autorités locales.

Cet assassinat ignoble a suscité une vague de protestation et de manifestation dans différentes régions du pays. Des milliers de manifestant-e-s sont sorti-e-s dans les rues du Maroc pour dénoncer les pratiques de « l’hogra » (l’humiliation, l’abus de pouvoir) que subissent les citoyen-ne-s marocain-e-s. Suite aux mouvements de contestation, le ministre de l’intérieur a été chargé de l’affaire. Jusqu’ici 11 personnes ont été citées à comparaître et arrêtés dans le cadre de l’enquête.

Par conséquent, NOVACT présente ses condoléances les plus sincères à la famille de la victime et au peuple marocain, et joint sa voix à celles des forces citoyennes et démocratiques dans leur mobilisation contre « l’hogra » et la marginalisation et déclare :
– Sa condamnation de ce crime ignoble et demande aux autorités marocaines de poursuivre l’enquête dans l’affaire de l’assassinat de Mouhcine Fikri et faire révéler toute la vérité au peuple marocain et à l’opinion publique.
– Son soutien et sa solidarité absolue avec les forces vives du Maroc qui luttent contre toutes les formes de répressions pour l’instauration d’une vie démocratique, digne et pacifique qui respecte la dignité des marocain-e-s.
De même, NOVACT appelle l’opinion publique espagnole à soutenir les forces vives marocaines dans leurs luttes pacifiques pour la liberté et la dignité. Et d’appuyer toutes les actions et manifestations de solidarités avec cet affaire sur le territoire espagnol.